Accueil Affiches 2018 Négociation Annuelle 2018

Négociation Annuelle 2018

186
0

sur la Rémunération, le Temps de Travail et le partage de la valeur ajoutée

Lors de la première rencontre des «Négociations annuelles» ce jeudi 26 Avril, la Direction, comme d’habitude, s’est contentée de faire le bilan de l’année écoulée. Les résultats économiques et financiers seront encore meilleurs que ces dernières années ! (la MOP n’a pas été communiquée au CE…)

Évidemment la Direction qui s’apprête à lâcher le moins possible à la deuxième réunion (vendredi 4 Mai) ne trouve rien de mieux à dire que «oui nos résultats sont bons mais des concurrents font encore mieux…». La belle affaire… mais alors,
quand dans le passé SNR faisait «moins d’affaires», comment expliquer que nous avions pourtant de meilleurs salaire ?

L’argent existe pour satisfaire nos revendications

A la suite de l’enquête et de notre assemblée de militants,voici LES REVENDICATIONS de la CGT NTN-SNR :

  1. Démarrage des grilles salariales à 1800 € bruts (la première grille des salaires ouvrier démarrant à 1368,37 et Etam 1337,95 ; en-dessous du Smic qui est de 1498,47 € bruts).
  2. Prime exceptionnelle au vu du centenaire de 300 €.
  3. Prime d’ancienneté calculée sur le salaire de base, démarrant à 3% et sans limite de durée.
  • Congés d’ancienneté pour les ouvriers et collaborateurs, idem fréquence au niveau actuel des collaborateurs supérieurs :
    – pour 2 ans : 2 jours ; 4 ans : 4 jours ; 6 ans et plus : 6 jours
    – pour le 30ème anniversaire un jour supplémentaire
    – pour le 40ème anniversaire deux jours supplémentaires.
  • Prime médaille du travail à réévaluer :
    – de 0 à 17 ans d’ancienneté : 150 €
    – de 18 à 27 ans d’ancienneté : 200 €
    – de 28 à 37 ans d’ancienneté : 400 €
    – de 38 ou plus d’ancienneté : 600 €.
  • Pas de perte de ressources en cas de mobilité.
  • Reconnaissance des Qualifications avec retour des définitions de fonction claires.
  • Mise en place d’une indemnité de transport «voiture 2 roues cyclo et indemnisation à 75% du titre transport en commun au lieu des 50%».
  • Tickets Restaurants pour l’ensemble du personnel qui le souhaite et pour ceux qui n’ont pas accès aux restaurants d’entreprise.
  • Prise en charge de la «journée de solidarité».

Emplois

  • Remplacement de tous les départs et embauches de tous les intérimaires qui le souhaitent, avec des orientations négociées, avec mise en place d’une GEPP (Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels) réelle afin d’accompagner les salariés dans les mutations industrielles.
  • Pour cette année et au vu de l’activité, nous revendiquons : +150 ouvriers à l’effectif.
  • Possibilité pour le personnel en «contrat 4 nuits» pour ceux qui le souhaitent, de conclure un «contrat 5 nuits».
  • Négociation d’un accord de reconnaissance de la pénibilité par des départs anticipés en préretraite. Avec en première étape : garantie de maintien de ressources pour les salariés en fin de carrières souhaitant passer en journée.
  • Postes adaptés pour les salariés ayant des limitations
    physiques.

Ces revendications ne sont ni farfelues, ni impossibles à tenir. Nous ne demandons pas la lune ! Et surtout, la Direction, avec un minimum de RESPECT pour ses salariés(ées), pour celles et ceux qui produisent la richesse à NTN-SNR, pourrait satisfaire très rapidement toutes ces revendications, sans pour autant que cela change quoi que ce soit à la bonne marche de l’entreprise …. !
Mais le «capitalisme propre» ou le «libéralisme propre»…. peut-être que ça n’existe pas !!!
Et si la Direction pouvait faire travailler tous les salariés, tous les jours et gratuitement ….. le ferait-elle ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici